Ce matin 9 mai 2011 notre U E A compétente pour entretien des avions situés dans l’annexe 2 E A S A est opérationnelle, l’atelier de NANGIS est occupé par les CUB, suite divers rendez vous avec nos correspondants O S A C et notamment Romain HORNUNG, rencontré en ses bureaux de TOUSSUS LE NOBLE le 29 mars :

Nous pouvons désormais, à NANGIS :

  1. faire entretenir nos avions CNRA CDN par U E A associative (loi 1901) le résultat du partenariat aéroclub ALBERT MOREAU et PIPERCLUBFRANCE seuls les adhérents de ces associations peuvent y faire entretenir leur avion à moindre coût. Sur un concept identique, nous travaillons à BELVES avec Jean Marie GRENDENE projet ouverture 2012, nous irons y faire une fête afin d’aider à l’accouchement
  2. mais aussi dans le cadre d’un partenariat mis en place avec AVIATION EXPERTS représentée par Monsieur Eckart THILO y entretenir les avions immatriculés en N, c’est le cas de l’ambulance : J5C-AE1
  3. Installer, entretenir tout matériel embarqué radio, transpondeur chez HELENE
    AERODIMA 01 60 58 55 70 contact@aerodima.fr
  4. Déjeuner au PELICAN restaurant membre de la chaîne www.pilotinfoloisirs.org
M R AVIATION

M.R.AVIATION est un atelier moteur agréé (FR.MF.139) spécialiste des moteurs types Lycoming et Continental. Il a remis en 2011 trois CUB, CDN en vol, dont un moteur 65 CV arrivé en caisse, après quelque mois d’abandon, dans un atelier spécialisé !!!!

Font des révisions générales, des échanges standard, des réparations suite à choc hélices et toutes autre réparations moteur, avec la possibilité de reconditionner et réparer les cylindres, et accessoires tel que :

Carburateur, démarreur, alternateur, magnétos, injection, etc.

C’est aussi un magasin de pièces détachées des marques telles que : Lycoming, Continental, Piper, et autres

N’hésitez pas à les contacter en vous référant à votre qualité d’adhérents PIPERCLUBFrance :

Michel RUBIO
M.R.AVIATION
Aérodrome de Montpellier l’Or
34130 CANDILLARGUES
FRANCE
Tel:09 77 44 40 50
Fax:04 67 56 71 48

CREATION U-CNRA NANGIS

L’impossibilité réglementaire d’entretenir au sein d’un atelier agréé part M/F des avions sous régime de vol CNRA ou CNRAC, conjugué avec le fait que le renouvellement des CDN ne puisse se faire selon un rythme triennal, nous a conduit à essayer de trouver une solution pour résoudre ces deux problèmes simultanément.

Le hasard faisant souvent bien les choses, nous avons appris la possibilité de créer une U-CNRA, laquelle permet de déposer un programme d’entretien pour ces avions et de bénéficier d’un renouvellement du CDN tous les 3 ans. Cette unité a par conséquent été créée immédiatement et est actuellement en attente de son acceptation d’agrément par l’OSAC.

Des restrictions de l’espace aérien autour de Londres seront en vigueur du 14 juillet au 15 août 2012, à l’occasion des jeux olympiques et paralympiques. Un document de l’Airspace & Safety Initiative résume ces restrictions et les éléments à connaître pour les pilotes concernés. Vous pouvez lire ce document en cliquant ici.

Voici qui peut intéresser nos amis anglo-saxons:
JORF n°0051 du 29 février 2012 page 3570
texte n° 7ARRETE
Arrêté du 20 février 2012 portant autorisation de circulation sur le territoire français de certains aéronefs immatriculés au Royaume-Uni détenteurs d’un laissez-passer NOR: DEVA1201924A

La ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement,
Vu la convention relative à l’aviation civile internationale du 7 décembre 1944, ensemble les protocoles qui l’ont modifiée ;
Vu le code des transports, notamment les articles L. 6211-1 et L. 6412-1 ;
Vu le code de l’aviation civile, notamment les articles R. 131-6 et D. 510-7 ;
Vu l’arrêté du 24 juillet 1991 modifié relatif aux conditions d’utilisation des aéronefs civils en aviation générale ;
Vu l’arrêté du 12 septembre 2003 modifié relatif au certificat de navigabilité restreint d’aéronef sans responsable de navigabilité de type ;
Vu l’arrêté du 28 février 2006 modifié relatif au certificat de navigabilité restreint d’aéronef de collection (CRNAC),
Arrête :

Article 1

Les aéronefs immatriculés au Royaume-Uni qui détiennent un laissez-passer « permit to fly » délivré par l’Autorité de l’aviation civile du Royaume-Uni (CAA-UK) sont autorisés à circuler sur le territoire français sans avoir à obtenir l’accord préalable des services français de navigabilité, sous réserve de remplir les conditions suivantes :
a) Un certificat de type ou un certificat individuel conforme à l’annexe 8 de la convention de Chicago a été délivré à cet aéronef par un Etat membre de l’Union européenne ou par un pays tiers européen, partie à la convention de Chicago, ayant conclu avec l’Union européenne des accords en vertu desquels il applique le droit européen dans les domaines couverts par le règlement (CE) n° 216/2008 du Parlement européen et du Conseil du 20 février 2008 modifié et par ses règles de mise en œuvre ;
b) Les aéronefs ont été fabriqués par les constructeurs habilités par les anciens détenteurs du certificat de type ;
c) Le laissez-passer délivré par la CAA-UK et le certificat de validité délivré par cette autorité ou par l’association britannique Light Aircraft Association sont en cours de validité à la date d’entrée prévue sur le territoire français de l’aéronef et jusqu’à sa date de sortie.

Article 2

La direction de la sécurité de l’aviation civile tient à jour la liste des modèles d’aéronefs immatriculés au Royaume-Uni acceptés en application des dispositions de l’article 1er.

Article 3

Sont exclus du bénéfice des dispositions de l’article 1er les aéronefs anciennement militaires, les autogires et les aéronefs dont le document de navigabilité comporte une mention de validité temporaire ou pour essais tels que « temporary permit to fly » ou « permit to fly for test ».
Dans ces cas, une autorisation individuelle est obtenue auprès de la direction de la sécurité de l’aviation civile avant de pouvoir survoler le territoire français.

Article 4

Les aéronefs relevant des dispositions de l’article 1er sont utilisés dans les limites de leur laissez-passer britannique et selon les restrictions suivantes :
a) Est interdit le transport de passagers au sens des dispositions de l’article L. 6412-1 du code des transports ;
b) Sont interdits les vols locaux à titre onéreux effectués par un aéro-club, en application des dispositions de l’article D. 510-7 du code de l’aviation civile ;
c) Sont interdites les activités particulières mentionnées au chapitre III de l’annexe à l’arrêté du 24 juillet 1991 modifié susvisé ;
d) Sont interdits les vols d’instruction au bénéfice d’élèves pilotes ;
e) Ces aéronefs sont utilisés uniquement selon les règles du vol à vue (« Visual Flight Rules ») de jour ;
f) Chaque venue sur le territoire français est limitée à vingt-huit jours consécutifs, sauf dérogation particulière accordée par le ministre chargé de l’aviation civile.

Article 5

La directrice de la sécurité de l’aviation civile est chargée de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 20 février 2012.

Pour la ministre et par délégation :

La directrice de la sécurité

de l’aviation civile,

F. Rousse

  • LE SITE INTERNET
  • La page FACE BOOK
  • Le projet HYDRAVION dit « CLEMENTINE » F- PPCF (texte et photo à venir)

1/ Piper school

Il y a une quinzaine d’années j’ai eu l’immense chance de participer avec mon J3 Lady Cat à une fantastique manifestation appelée “Flying Legend”. Cela se passait à Bordeaux puis Toulouse et dans d’autres villes. Le principe en était simple : Christophe Jacquard rassemblait en plus des siens le plus grand nombre d’avions possible pour un meeting privé. Les pilotes et équipages restaient autour de leurs avions et” faisaient visiter”. J’étais donc là avec David mon copain mécano entre un Catalina et un P40 lorsqu’un petit gamin vint se planter devant mon Piper noir avec des yeux comme des soucoupes. Je lui demandais en riant si cet avion lui plaisait et il répondit avec un sérieux enfantin que c’était le plus beau ! Entourés de légendes volantes comme nous l’étions sa remarque nous fit sourire mais le compliment était sincère et je lui fis passer la chaîne et l’installais sur le siège avant. Il voulait tout savoir et posait mille questions auxquelles nous répondions amusés, puis sa mère vint le récupérer et il partit à regret.

David me dit alors en riant quelque chose qui me fit réfléchir et m’a accompagné très longtemps : “C’est le futur président du Piper Club!”…

Pour combien d’entre nous tout a commencé comme ça en touchant cette chose magique qu’ est un avion?

Aujourd’hui quand j’arrive à Andernos ( aéroport international!) la première chose que je vois c’est un panneau rouge d’un mètre carré “aérodrome défense d’entrer “on ne l’a pas encore grillagé et sécurisé comme tellement d’autres mais…

Aujourd’hui nos Piper sont entre les mains d’heureux propriétaires privés, tous plus beaux qu’ à leur sortie d ‘usine et nous les bichonnons amoureusement . J’en suis très heureux c’était le but fixé il y a 25 ans mais si nous voulons que ce fantastique mouvement dure il faut penser à la relève. Il y a quelques aéroclubs qui ont des Piper et il semble que la tendance soit au renouveau mais c’est encore bien timide.

C’est en réfléchissant à ça qu’avec Guy nous avons imaginé “Piper school” lorsque nous avons lancé l’opération DB avec l’IUT de Tremblay et “Clémentine” avec centen’air et les lycéens de la région Aquitaine. L’idée est simple: pouvoir disposer d’un piper à faire tourner dans les aéroclubs pour que les jeunes ou les autres puissent approcher et voler dans un Cub.

Nous n’avons pas encore communiqué là-dessus car nous n’étions pas certains de la faisabilité surtout après l’échec de Tremblay mais après deux ans de réunions de négociations et surtout de persévérance nous avons trouvé le financement qui manquait et la construction va commencer en septembre. Une page spéciale sera bientôt ouverte sur le site et vous pourrez ainsi suivre l’évolution du projet.

Nous rêvons peut être mais qui peut dire si David n’a pas vu juste ? Qui sait si ce gamin n’est pas en train de passer son brevet ? Vous savez, il y a 25 ans nous étions deux à rêver d’un club Piper, nous sommes 150 ou 200 je ne sais plus à le vivre… Alors pourquoi pas ?

CLEMENTINE ou F- PHDB plans BREAND BA -5



2/Un Avion pour rêver: le PBY Catalina N 9767

Basé à Melun- Villaroche depuis le 22 décembre 2010 date de son vol depuis ORLY, piloté par Chris GOZINNE, assisté par Bernard THEBAULT et Loïc BLAISE notre correspondant PIPERCLUB France.

Une Escapade à MELUN sera organisée courant 2012, fonction planning Du PBY.

3/ NUMERISATION

Le PIPERCLUB de France s’est donné pour objectif de fournir à ses membres une documentation aussi complète que possible : Manuels de vol, parts catalogs, consignes de navigabilité, documents historiques.

Pour ce faire un partenariat a été mis en place afin de numériser un maximum de documents avec nos amis du G.P.P.A. d’ANGERS lors de notre Assemblée Générale d’avril 2011 magnifiquement organisée par l’équipe du Musée.

François BLONDEAU Président GPPA à gauche et Guy FOURDRAIN fêtant, un verre de cote d'Aubance à la main, la naissance partenariat « Numérisation de documents »

Déjà numérisé :

  • How to fly
  • Manuel de reparations pour structure d’avion PIPER-CUB

Voir documentation

La plupart des pages de l’ancien site sont désormais lisibles sur le nouveau site, qui devrait permettre aux visiteurs d’interagir plus facilement. Certains documents doivent encore être ajoutés et les bulletins d’information de l’association seront prochainement accessibles sur le site (pour les membres du Piper Club France uniquement)

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions. Pour cela, vous pouvez simplement laisser un commentaire en bas de cet article!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 135 autres abonnés

Copyright Piper Club France ©  Tous droits réservés

Création site web Koelan | Mentions légales