Piper 43-1059 Project : nouvelles du mois de juin 2021

Auteur: webmaster - Publié le :09 juin 2021 - Catégorie : Actualités, Piper 43-1059 Project

“Chers amis donateurs et partenaires…”

Nous le réalisons tous depuis un certain moment, notre aventure a commencé à prendre un grand virage et Paulo répète de plus en plus souvent :

“J’ai bientôt terminé mon boulot les gars, ça va être à votre tour”.

Et quand on voit ce magnifique Piper fièrement dressé sur ses roues, flanqué de ses étoiles, accroché à son moteur et qui semble déjà avoir envie de prendre l’air on est obligé de se dire qu’encore une fois Paulo ne se trompe pas.

Paulo Mécano m’a donc chargé de rédiger l’édito de cette nouvelle newsletter…

Pas facile de reprendre le flambeau ! Parce que Paulo n’a pas seulement de l’or dans les mains pour rénover un avion, il en a aussi pour tenir en haleine depuis un certain temps un lectorat de plus en plus nombreux rassemblé derrière la newsletter de notre association.

Il faut donc se mettre dans la tête que le Piper va bientôt voler. Et on s’y prépare !

On ne pourra jamais monter dans ce Piper sans émotion, sans penser qu’on va refaire les mêmes gestes que des jeunes pilotes qui partaient en mission de guerre dans ce même avion, sans un immense respect pour ce magnifique travail de restauration de notre Paulo. Il faut être à la hauteur !

Nous avons commencé notre entrainement sur d’autres Piper. Nous ne connaissons pas bien cet avion, mais dès les premiers vols on se sent bien, on comprend les autres pilotes qui en disent que c’est un avion simple.

Au fil des tours de piste, on le connait de mieux en mieux, on l’aime de plus en plus, on trouve encore à apprendre à piloter grâce à lui. Et on se dit que dans quelques semaines ce sera le Piper 31059 qu’on emmènera se dégourdir les ailes

Pour ne pas sacrifier à la tradition, nous terminerons par une citation de Winston Churchill :

“Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme”

L’enthousiasme, on en a ! La seule inquiétude, c’est qu’on ne connait pas beaucoup d’échecs avec Paulo…

– Jérôme


Que d’éloges pour Paulo mécano !!!

Je ne mérite certainement pas tout ça. Et comme le disait un de mes patrons dans une autre vie, j’ai juste fait “comme si c’était pour moi” !!!

J’espère surtout que tout va fonctionner pour le mieux.

Ces premières sensations de pilotage, le côté simple, sûrement attachant, j’ai ressenti la même chose la première fois que je me suis mis derrière le volant d’une Jeep. On va à l’essentiel. Un minimum d’instruments, peu de commandes, juste le nécessaire et rien d’autre. Loin de toute performance, le nez dans les éléments, on a une grande sensation de liberté. Toutes ces machines, que ce soit une Jeep ou un Piper, portent cet esprit de liberté…
Je pense que le plaisir de piloter cet avion sera à la hauteur du plaisir que j’ai eu à le restaurer…

Nous sommes donc maintenant arrivés au réassemblage du 31059.

Certains de vous ont pu se rendre à l’atelier le samedi 15 mai pour pouvoir découvrir le travail réalisé grâce à votre aide. La presse était aussi présente et a largement couvert la renaissance de ce petit avion historique.

Tout était donc prêt pour quitter définitivement l’atelier de Noirmoutier et transporter la machine dans un hangar pour sa “mise en croix”, c’est-à-dire l’assemblage de tous les éléments au fuselage : Plan fixe, profondeur, gouvernes, et bien sûr les ailes. Près de 11 mètres d’envergure pour une sauterelle d’un peu plus de 300 kilos !!!

Reportage de TV Vendée le 17 mai 2021


Ici encore, le réseau des passionnés, des partenaires et amis s’est mis en route. De nombreuses mains étaient présentes pour le chargement. Notre ami Etienne le transporteur, qui était là lors de la récupération de l’avion en décembre 2019, puis en août 2020 pour la peinture, est encore présent avec son semi-remorque pour le grand départ !!!


Après avoir vérifié les caisses à outils et boites de visseries plusieurs fois, sans oublier l’indispensable barbecue, tout était prêt pour prendre la direction de Cholet, ce samedi 22 mai.

La grande majorité de l’équipe était présente pour ce week-end de travaux. Notre entoileur/superviseur Henri avait fait le déplacement depuis la Bourgogne pour nous assister sur cette mise en croix et sur les réglages de l’avion, sans oublier de prendre quelques bonnes bouteilles dans son coffre…

Seule la météo n’était pas au rendez-vous. Trois jours de froid, de pluie et de vent.

Malgré cela, la mise en croix s’est bien passée. Le réglage de toute la voilure est quand même assez pointu, les trois jours prévus ont été bien remplis. Henri nous a transmis son savoir et nous avons appris beaucoup de choses.

Notre mise en croix “à blanc” en mars 2020 a été bien utile. Aucune anomalie grave ne s’est présentée.

Ou plutôt si…

Une surprise, pas très grave mais inattendue : Les haubans…

 


Les haubans sont les pièces maîtresses de raccordement des ailes au fuselage. Ce sont de longues barres métalliques creuses qui solidarisent le dessous des ailes (l’intrados) avec la base du fuselage. Des pièces maîtresses de structures.

Ces haubans existent en deux versions, étanche et non étanche. Extérieurement ils sont identiques, leur solidité également. Le seul problème réside dans le fait que les haubans non étanches doivent être contrôlés par un organisme habilité tous les deux ans, à cause des risques de corrosion interne.

Après de longues recherches dans les textes règlementaires et dans les procédures de contrôle, nous avons décidé de remplacer ces haubans par des modèles neufs et étanches afin de nous affranchir de ces contrôles lourds et onéreux.

Malgré ce petit détail, le 31059 est aujourd’hui assemblé, réglé et pratiquement terminé. Il reste à faire quelques petits travaux de tôlerie, effectuer la pesée et tout sera prêt pour passer son examen final, le très attendu CDN !!!

Les haubans sont commandés aux Etats-Unis et le support d’aile “spécial remplacement de hauban” est déjà en cours de réalisation !!!

Nous espérons recevoir ces éléments d’ici fin juin ou début juillet.

 


Il y a tout juste 77 ans, en ce jour du 6 juin, les alliés débarquaient sur les plages de Normandie et avec eux cette multitude d’engins mécaniques de toutes sortes : Croiseurs, Destroyers, Liberty-Ships, barges, véhicules, camions, chars, halftracks, planeurs, jeeps, bombardiers et chasseurs.

Et en plein milieu de cet énorme arsenal terrifiant, des sauterelles!!! (surnom US : “Gasshopper”). Des petits avions sans arme, créés pour les loisirs dans les années 30, se retrouvaient eux aussi en pleine guerre.

Et malgré leur légèreté et leur apparente fragilité, ces avions et leurs équipages ont accompli leur mission avec courage. Ils ont observé, communiqué, transporté, évacué. Ils ont atterri et décollé au milieu de nulle part, dans un simple champ, sur un chemin ou sur une plage.

Quel parcours, il en aura des choses à vous raconter le 31059…

Heureux de te retrouver dans les airs, petit Piper !!!

Ainsi se termine la dernière Newsletter de “Paulo Mécano”. Ce sera maintenant un plaisir de partager les sensations de vol de l’équipe pilote dans les prochaines parutions. Et cela m’étonnerait bien que le “Captain Jéronimo” ne me laisse pas un peu de place dans les futures news pour pouvoir vous parler de la santé de votre 31059…

Paulo Mécano


Toute l’équipe est impatiente de vous accueillir autour du “31059” lors de ses premiers vols.

L’équipe PIPER 43-1059 PROJECT.


Nous remercions nos principaux partenaires, et bien entendu tous nos mécènes.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 149 autres abonnés

Copyright Piper Club France ©  Tous droits réservés

Création site web Koelan | Mentions légales