Les Projets 2013-2014

1/ Clémentine
2/ Le Cub ULM: « L Cub » ou la naissance d’un rêve
3/ NUMERISATION

1/ Clémentine

Il y a une quinzaine d’années j’ai eu l’immense chance de participer avec mon J3 Lady Cat à une fantastique manifestation appelée « Flying Legend ». Cela se passait à Bordeaux puis Toulouse et dans d’autres villes. Le principe en était simple : Christophe Jacquard rassemblait en plus des siens le plus grand nombre d’avions possible pour un meeting privé. Les pilotes et équipages restaient autour de leurs avions et » faisaient visiter ». J’étais donc là avec David mon copain mécano entre un Catalina et un P40 lorsqu’un petit gamin vint se planter devant mon Piper noir avec des yeux comme des soucoupes. Je lui demandais en riant si cet avion lui plaisait et il répondit avec un sérieux enfantin que c’était le plus beau ! Entourés de légendes volantes comme nous l’étions sa remarque nous fit sourire mais le compliment était sincère et je lui fis passer la chaîne et l’installais sur le siège avant. Il voulait tout savoir et posait mille questions auxquelles nous répondions amusés, puis sa mère vint le récupérer et il partit à regret.

David me dit alors en riant quelque chose qui me fit réfléchir et m’a accompagné très longtemps : « C’est le futur président du Piper Club! »…

Pour combien d’entre nous tout a commencé comme ça en touchant cette chose magique qu’ est un avion?

Aujourd’hui quand j’arrive à Andernos ( aéroport international!) la première chose que je vois c’est un panneau rouge d’un mètre carré « aérodrome défense d’entrer « on ne l’a pas encore grillagé et sécurisé comme tellement d’autres mais…

Aujourd’hui nos Piper sont entre les mains d’heureux propriétaires privés, tous plus beaux qu’ à leur sortie d ‘usine et nous les bichonnons amoureusement . J’en suis très heureux c’était le but fixé il y a 25 ans mais si nous voulons que ce fantastique mouvement dure il faut penser à la relève. Il y a quelques aéroclubs qui ont des Piper et il semble que la tendance soit au renouveau mais c’est encore bien timide.

C’est en réfléchissant à ça qu’avec Guy nous avons imaginé « Piper school » lorsque nous avons lancé l’opération DB avec l’IUT de Tremblay et « Clémentine » avec centen’air et les lycéens de la région Aquitaine. L’idée est simple: pouvoir disposer d’un piper à faire tourner dans les aéroclubs pour que les jeunes ou les autres puissent approcher et voler dans un Cub.

Nous n’avons pas encore communiqué là-dessus car nous n’étions pas certains de la faisabilité surtout après l’échec de Tremblay mais après deux ans de réunions de négociations et surtout de persévérance nous avons trouvé le financement qui manquait et la construction va commencer en septembre. Une page spéciale sera bientôt ouverte sur le site et vous pourrez ainsi suivre l’évolution du projet.

Nous rêvons peut être mais qui peut dire si David n’a pas vu juste ? Qui sait si ce gamin n’est pas en train de passer son brevet ? Vous savez, il y a 25 ans nous étions deux à rêver d’un club Piper, nous sommes 150 ou 200 je ne sais plus à le vivre… Alors pourquoi pas ?

CLEMENTINE ou F- PPCF plans BREAND BA -5


2/ Le Cub ULM: « L Cub » ou la naissance d’un rêve

Il y a 4 ans, en consultant les archives Piper et un petit film qui est maintenant sur le site, j’ ai découvert que les premiers Cub pesaient moins de 300kg ce qui les placerait aujourd’hui dans la catégorie ULM.

L’ idée de pouvoir avoir un véritable Piper et non pas une copie plus ou moins réussie comme il y en a des dizaines, avec sa robustesse, ses qualités de vol et son look mais en ULM était très séduisante. Je pensais notamment à mes copains privés de licence avion pour raisons médicales mais aussi à la liberté que cela pouvait nous offrir. Je me mis donc à creuser le sujet et à chercher pourquoi les cub avaient pris du poids en vieillissant (comme beaucoup d’ entre nous!) . Je baptisais ce projet « L cub » L pour light pour liberté et aussi en clin d’oeil aux L birds.

Je rachetais donc une épave de L4 qui avait eu la mauvaise idée de se poser dans un arbre et le désossais complètement, pesant un à un tous les éléments pour voir où il était possible de gagner du poids. Ce fut rapide à commencer par le bon gros Continental qu’on pouvait facilement remplacer par plus puissant en économisant 30kg, en passant par les verrières, les planchers, les roues, etc…Je n’eus aucun mal à retomber sur mes 260kg sur le papier. Ne restait plus alors qu’à reconstruire un prototype pour valider la théorie. J’ en étais au début de la reconstruction lorsque commença l’opération « Clémentine » et dû le laisser de côté.

J’ en parlais à un de mes amis qui venait de perdre sa licence et que je sais aussi fou que moi puisque lui aussi a construit trois avions dont deux Piper . Il m’a fait confiance et s’ est lancé dans la construction d un fuselage neuf d’après une liasse Wag aero. Les ailes sont d’authentiques de Piper PA18 longeron métal mais que nous avons traitées en »clipped
wings » ailes courtes Le moteur est un Rotax 912 mais pourrait aussi bien être un UL power ou même VW.

Aujourd’hui l’ensemble est en croix, prêt à être entoilé et le devis de poids est respecté, la théorie est donc confirmée: On peut convertir un véritable Piper en ULM.

Les premiers vols sont prévus au printemps mais ne devraient nous apporter que de bonnes surprises.
A suivre donc…Frédéric Lamouroux

3/ NUMERISATION

Le PIPERCLUB de France s’est donné pour objectif de fournir à ses membres une documentation aussi complète que possible : Manuels de vol, parts catalogs, consignes de navigabilité, documents historiques.

Pour ce faire un partenariat a été mis en place afin de numériser un maximum de documents avec nos amis du G.P.P.A. d’ANGERS lors de notre Assemblée Générale d’avril 2011 magnifiquement organisée par l’équipe du Musée.

François BLONDEAU Président GPPA à gauche et Guy FOURDRAIN fêtant, un verre de cote d’Aubance à la main, la naissance partenariat « Numérisation de documents »

 

2 Commentaires

  1. Joelle Gerin

    Bonjour ,
    Je ne vois pas l agenda des activités et manifestations pour 2014
    Je regarde où?
    Amitié
    Joelle Gerin
    Piper Cub J 3 N61903
    joegerin@gmail.com

    Répondre
    1. webmaster

      L’info vient d’être rajoutée!

      Cordialement,

      Bertrand Brown

      Répondre

Laisser un commentaire